Image par défaut

Lauriane

#53 – fièvrier

Bonjour les ami·e·s, Entre le climat social puant, la saison de The L Word: Generation Q qui se finit en eau de poisson, la météo inquiétante, le divorce de Lena Waithe après 2 mois de mariage, le patriarcat qui s’accroche…

#52 – Messe de Noëlle

Bonjour les ami·e·s, Et si, à l’instar d’Orphée, on se retournait sur 2019 avant de laisser cette année se faire engloutir par les Enfers ? 2019, l’année où Céline Sciamma a été ordonnée lesbian lord Pendant Portrait de la jeune…

#51 – all the things she said

Bonjour les ami·e·s, Alors ça y est, on peut disposer de nos utérus et faire des bébés sans prendre le Thalys ? En fait non, pas tout de suite, et seulement si on est cis. Oh et puis cette loi…

#50 – rentrée en feu

Bonjour les ami·e·s, Vous savez, c’est difficile à croire mais parfois je doute. Par moments, je me dis « n’en fais-tu trop sur Portrait de la jeune fille en feu ? » Puis en fait : non. Non parce que si ça…

#49 – recap de l’été

Bonjour les ami·e·s, Occupé·e·s que vous étiez à vous poser des questions telles que : Peut-on jouer au foot en Birkenstock ? Il est à qui déjà, ce chat que je suis depuis mille ans sur Instagram ? Ces deux…

#47 – Vita, Vitaa, Vitam.

Bonjour les ami·e·s, Le 10 juillet, on aura peut-être tou·te·s fondu·e·s mais Vita & Virginia sortira au cinéma. Cette année, c’est le deuxième biopic sur une écrivaine aux amours queer, après Colette. On attend celui sur Emily Dickinson. C’est aussi…

#46 – horoscope de l’été

Bonjour les ami·e·s, L’autre jour, je regardais avec jubilation la France battre la Corée du Sud 4 buts à zéro, prenant ainsi notre revanche sur le Festival de Cannes, et je me suis demandé : quelqu’un a-t-il fait le thème…

#45 – bigou(dou)dène on fire

Bonjour les ami·e·s, Je vous l’annonce tout de go : je vis ma meilleure vie. Là, maintenant. Quel bonheur d’être une fangirl de personnes talentueuses. c’est surtout Rebecca Zlotowski et JE NE SAIS PAS QUI (ça me rend folle) Lors…

#44 – spécial Céline

Bonjour les ami·e·s, Permettez-moi d’utiliser cette newsletter comme outil cathartique pour canaliser mes envahissantes obsessions. En cette fin avril, on entre dans la période où je commence sérieusement à me hyper sur Cannes. Mais cette année, c’est pire que tout. Je…