#36 – rois et reines

L’année 2018 m’a appris beaucoup de choses, mais la plus intime, la plus marquante et la plus étourdissante est la suivante : je suis Fémis-sexuelle. Oui, comme l’école de cinéma. Dans le XVIIIe arrondissement, il y a ceux qui font des signes de croix en passant devant le Sacré-Cœur, moi je mime le clap de tournage en passant rue Francœur.

Cette 36e édition est particulièrement représentative de mon obsession pour les réalisatrices issues de cette école. Bon, comme d’habitude, me direz-vous.

Cinéma

Commençons par la reine du cinéma français. Certes, elle voulait que rien ne fuite à propos du tournage, mais l’idée que Céline Sciamma dépose sa main courante contre moi là tout de suite n’est clairement pas pour me déplaire. La partie bretonne du tournage du Portrait de la jeune fille en feu s’est achevée il y a peu :

Est-ce que vous vous rendez compte que ça fait onze ans – ONZE ANS – qu’elle n’avait pas tourné avec Adèle Haenel ?

Il semblerait qu’il reste des bouts à tourner à Paris et puis quelque chose comme un an d’attente et on pourra aller le voir.

les envies de Céline sont les nôtres. from la meilleure source : Le Télégramme.

Par ailleurs, le Forum des images a posté cette table ronde autour d’Adèle Haenel qui avait eu lieu en septembre. Si vous voulez voir des interactions de type tactile entre ex : regardez vers 9:03 puis 1:22:45. De rien.

  • Pendant ce temps, quelque part en Turquie, Kristen Stewart continue de tourner Charlie’s Angels :

Oui c’est une cravache, gardons néanmoins notre calme.

On a aussi appris qu’elle jouerait bientôt dans une comédie lesbienne romantique de Noël réalisée par Clea Duvall ❤️ : The Happiest Season. RDV en décembre 2019 !

Et l’internet lesbien devint fou.
  • Il ne faut toutefois pas oublier que le meilleur film de Noël s’appelle Carol et que toutes les habitantes du Gouinistan doivent le re-regarder au moins une fois avant le 25 décembre.
  • Pendant le tournage de The Favorite, Emma Stone a eu un fou-rire car elle devait doigter une éponge placée entre les cuisses de la Reine Anne et c’est la phrase la plus folle que je n’ai jamais écrite, merci Yorgos.

Télé

  • J’ai beaucoup discuté avec moi-même et impossible de savoir ce que je pense objectivement de Kings. C’est une mini-série documentaire de Mika Tard où des stars (MES stars) se déguisent en homme pour, je cite, « se confronter aux différents codes de la virilité ».

    Il y a des moments très gênants où l’on oscille entre MalaiseTV et Connasse, des moments où on amorce une réflexion pas inintéressante puis des moments très, très drôles – Amel Bent est hilarante, pourquoi personne ne m’avait dit. Et surtout il y a Marie Amachouchérie et Queen Zloto de mon cœur, en vrai soyons honnêtes j’étais conquise d’avance.
La chemise en flanelle là je m’en mords encore les joues

Je me demande si la créatrice de la série n’a pas fait tout ça uniquement pour tâter la b*te de Cécile de France et rouler un patin à Aurélie Saada des Brigitte. Mika, t’es ma queen, je ferais exactement pareil si j’en avais l’opportunité :

D’autres photos (dont 🔥 Flora hotness Fishbach 🔥 et Marina Foïs) sur mon compte Instagram car pourquoi pas.

  • J’ai regardé Plan Cœur parce que j’avais un gros rhume et que je ne voulais pas réfléchir. En cela la série a tout à fait répondu à mes attentes. Parfois je suis inquiète pour Le cInEMA fRanÇAis comme les réacs des Cahiers du Cinéma, puis je vois ce que propose Netflix comme production maison : en fait tout va bien hein. Enfin bref, ce n’est pas le le sujet. Plan Cœur a eu au moins le mérite de 1) me rappeler l’existence d’Anne Depétrini 2) me faire rougir jusqu’aux oreilles comme ça ne m’était pas arrivé depuis 2007 :

HELLO ANAÏS, sœur du personnage de Zita Hanrot qui apparaît dans l’épisode 6. Malheureusement rien n’est dit sur sa vie personnelle, mais enfin connaissez-vous la moindre hétéro qui womanspreade avec une telle puissance ?

NB #1 : L’actrice s’appelle Aude Legastelois et partage sa vie avec Mathieu Kassovitz ¯\_(ツ)_/¯
NB #2 : il y a un autre personnage de lesbienne dans la série en la personne de la collègue d’Elsa à la mairie, mais please n’y repensons pas ça fait du mal à tout le monde.


Quoi d’autre ?

  • [PODCAST] Ça sonne comme une évidence, mais le dernier Podcast à soi est très, très bien. Charlotte Bienaimé porte si bien son nom et m’a totalement cueillie avec l’histoire de ses taties. Puis le témoignage de la Versaillaise qui ne cesse de vomir ses contradictions, je l’aime tant <3
     
  • [PODCAST] Réécoutez ici le talk de Cheek sur les nuits lesbiennes ce qu’il reste du Pulp (spoiler : pas grand chose MAIS Sophie Morello ouvre son lieu très, très bientôt et rien que pour ça vivement 2019.)
     
  • [PODCAST] En ce moment sur ses réseaux sociaux, Gouinement Lundi propose un calendrier de l’Avent sonore et c’est la meilleure idée depuis Kinder.
     
  • [SOIREES] Le 11 janvier, c’est la prochaine À Définir dans un futur proche. Avec Ça s’la raconte Sarah MAIS AUSSI Céline Sallette, ce qui promet une soirée contrastée à la Maison de la Poésie.
  • Le 1er décembre c’était l’anniversaire de Janelle Monae et c’est une très bonne excuse pour poster ce costume incroyable. #TeamSagittarius
     
  • Spéciale dédicace à toutes celles qui ont des mommy issues / des 90’s issues / des brunettes issues : Demi Moore est dans notre team (et sa girlfriend est extrêmement cute.)
     
  • Elle a peut-être lu cet article de Têtu : les lesbiennes ont-elles une vie sexuelle plus épanouie que les hétéros ? OK c’est très intéressant de lire ça entre nous mais faut quand même faire attention à bien entretenir le mythe en extérieur hein, merci d’avance.
     
  • Le clip de Hyphen Hyphen – Mama Sorry donne des petits frissons.
     
  • Anna Karénine gouine au théâtre.
     
  • Hâte de pouvoir me procurer le calendrier Barbi(e)turix notamment car je trouve que Constance Debré lésine sur les photos de sa braguette en ce moment.

C’est tout ! Allez bisous.