#24 – spéciale foot

Bonjour les ami·e·s,

N’y allons pas par quatre chemins, il faut que je vous parle de la coupe Bernard Tapine.

Samedi dernier a eu lieu cette fabuleuse coupe de football, j’étais dans les gradins et permettez-moi de vous dire qu’il y avait tout le gratin. Avant de passer au name dropping, je vous suggère de regarder cette vidéo. Elle m’a émue d’une façon que je trouvais assez inexplicable, jusqu’à ce que ça me revienne : c’était Céline Sciamma qui tenait la caméra. Et le cinéma de Céline me fait toujours un truc comme ça, un truc qui me serre le cœur et qui me rend d’humeur toute moumoute. Même en 3 minutes sur du vieux MGMT visiblement.

Il y avait Céline Sciamma donc, mais aussi Virginie Despentes (pas sur le terrain), sa femme (sur le terrain), leur chien (le chien le plus important de la littérature française – avec Jean-France Trapenard – si vous voulez mon avis), Géraldine Sarratia, Marie Amachoukeli, un grand nombre de femmes puissantes du cinéma français, et …

🔥 ATTENTION major double straight-girl-crush ALERT 🔥

 

Céline Motherf*cking Sallette (et sa coupe “La Hyène”, omg) et Rebecca Zlotowski so prettyyy 💚

En fait je ne sais pas bien pourquoi les gens s’embêtent à aller jusqu’à Cannes tous les ans, il se passe beaucoup plus de choses un samedi à Paris dans un club de foot du 18e. En plus on peut impunément matter des meufs courir en short tout en buvant de la bière.

Virginie Despentes et Marinette Pichon (deux noms que je n’aurais jamais cru accoler un jour)

 

Laratattoo, “femme de”.

En revanche, merci de ne pas me demander de détails sur les performances sportives. Je peux juste vous dire que ce sont les Olympiques de Marcelle qui ont gagné la coupe et les Baston & Courtoisie qui ont gagné mon cœur.


Quoi d’autre ?

 

  • Dans le dernier épisode de Dans le Genre de, Géraldine Sarratia a invité Constance Debré pour parler de son livre, Playboy. Au-delà de me faire sautiller dans la rue en entendant Jolene, cette émission a surtout été l’occasion de me rappeler quelque chose que j’oublie régulièrement : il existe des lesbiennes de droite. Je pense que ce sont elles, les vraies licornes.

 

  • Lundi, c’était l’anniversaire de Kristen Stewart (28), donc Vogue a fait un article sur ses cheveux. J’aime bien leur diaporama, mes cris se font de plus en plus aigus à mesure qu’elle avance en âge et que ses cheveux raccourcissent.

 

  • Janelle Monáe a décidé de nous faire un nouveau cadeau : un clip à la gloire du vagin. J’ai beaucoup ri.
idée de tenue pour la prochaine Wet.

 

  • Paul Verhoeven prépare un film sur une nonne lesbienne du 17e siècle, avec Virginie Efira et Lambert Wilson (j’espère que c’est Lambert qui jouera la nonne.)

 

  • Dans une émission intitulée “Au Tableau“, Queen Christiane a encore une fois démontré sa toute-puissance en clouant le bec à un enfant sur l’homoparentalité. Magnifique.

 

  • Ruby Rose est célibataire ! Elle l’a annoncé par story Instagram. La modernitay.

 

  • Was ist Komitid ? On ne sait pas encore mais c’est toujours une joie de voir un nouveau média LGBT apparaître.

 

  • Vous avez du temps à perdre et un besoin impérieux de cuteness romantique ? Allez donc voir Queering the Map.

 

  • Brain Magazine a sorti un long article très bien sur les vieilles lesbiennes. Ils ont fait une faute à The L Word mais je leur pardonne tout grâce à cette phrase : “les vieilles femmes sont en général écartées de la lumière sociale, à l’exception évidente de Karl Lagerfeld.”

 

 

  • Cette semaine sort un film avec Camille Cottin et Camille Chamoux et j’ai l’impression qu’elles ne cessent de tourner ensemble. J’aimerais tant qu’il y ait anguille sous roche.

Allez, bisous.