#6 – gazon béni

Bande-son de cette newsletter

Bonjour les ami·e·s,

Cette semaine, une info m’a fait me rouler par terre de joie, de nostalgie, d’attente et de peur. N’y allons pas par quatre chemins.

La grande nouvelle

On sentait que quelque chose se tramait depuis plusieurs semaines (voir #2) mais rien n’était sûr. Mais depuis une semaine, c’est officiel : The L Word va avoir une suite. Je pourrais parler pendant des heures de mon rapport à cette série mais je vais me retenir un peu. Certes, à 14 ans, j’avais déjà compris mon inclinaison, mais c’est quand même grâce à elle que j’ai appris à télécharger en torrent (ça mettait une journée entière en 2005, en 56k, et parfois ça buggait et on n’avait que le son), c’est grâce à elle que j’ai appris l’anglais, que j’ai convaincu mon premier amour que l’hétérosexualité n’était plus du tout à la mode, et que j’ai affiné mes goûts. En effet, j’ai commencé par être amoureuse de Shane (comme tout le monde), puis de Carmen, puis d’Helena, puis de Bette et enfin d’Alice. Je connais toutes les répliques de la saison 1 par coeur, chaque fois que je re-regarde c’est pire qu’un karaoké. Pour la faire courte : chère Ilene, de la part de toutes les lesbiennes qui ont grandi avec The L Word, s’il te plaît, ne nous déçois pas. Et trouve un nouveau générique.

Aussi, j’ai découvert l’existence de ce T-shirt :

#jeveux

 


Virginie Repente

(j’ai enfin trouvé un titre adéquat à cette catégorie)

Alors ça date un peu mais tout le monde s’est extasié sur cette interview qu’elle a donnée au Monde. C’est vrai qu’elle était bien, on a un peu envie de prendre chaque phrase, de l’imprimer et d’en faire un poster à coller sur son miroir. Sinon, elle précise qu’elle a arrêté l’alcool – et que c’est ce qui lui a permis de devenir écrivain – mais elle oublie de préciser qu’elle l’a remplacé par le pétard. C’est tout de même triste toutes ces stars qui décident d’arrêter la boisson (Anne Horel, je te vois), ça me donne envie de faire une playlist pour réhabiliter l’alcool – qui commencerait par ceci, évidemment. Pour en revenir à Vivi, elle fait genre elle snobe le mariage mais nous ON SAIT.

Sinon sa meilleure pote Béatrice Dalle a roulé un gros patin à Kate Moss. Ouais, bon, on n’était pas sûres de vouloir voir ça en fait. Cette semaine-là, Béa avait la dalle (pardon) puisqu’elle a aussi fait un bisou à son ex.


Quoi d’autre ?

  • Parfois, on a le seum de revenir à Paris après des vacances trop bien, alors, pour se consoler, on achète Voici pour s’occuper dans le train. Et soudain on a de bonnes surprises dans le courrier des lecteurs :

Alors je n’avais aucunement connaissance de la sexualité (ni même de l’existence) de cette fille de Gérard, mais cheh Sylvie, CHEH !

  • Visiblement, entre Kstew et Stella Maxwell, ça roule toujours. C’est agaçant ces couples qui marchent tout de même. De quoi va se repaître la presse people si c’est comme ça ?

 

  • L’autre jour nuit, je zappais nonchalamment sur la TNT dans le but de me détruire quelques neurones, quand je suis tombée sur une émission de téléréalité sur NRJ12 intitulée “La Revanche des Ex”. Happée par les cris, les engueulades et, il faut bien le dire, le silicone, j’ai continué à regarder. Je pense qu’on ne fait pas plus bas dans la trash-TV bien crade, mais figurez-vous que cette année sont présentes dans la villas deux meufs (bies) qui ont été ensemble. Alors, je n’étais pas en état d’avoir un œil critique mais j’ai trouvé ça fabuleux que leur “relation” soit traitée de la même façon (ie: bien dégueulasse) que celles des hétéros. C’est vraiment le genre de trucs qui me donnent espoir dans la génération qui arrive sur le marché.

 

  • Confession : au Festival d’Avignon, je suis allée revoir le spectacle d’Océanerosemarie, que j’avais déjà vu à Paris. A ma décharge, elle l’a un peu réécrit. Ça m’a permis 1) d’obtenir cette photo à mon retour chez moi :

2) de commencer une rumeur : autant le spectacle commence par sa rupture avec son ex, autant la fin laisse présager un espoir de rabibochage… A SUIVRE

  • Avignon toujours : ce bar à vins est merveilleux. #àtoutesfinsutiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *