#2 – Cannes, the L Word, trop de chaleur

Bande son de cette newsletter

Bonjour les ami·e·s,

Le mois de mai, c’est beaucoup de joie pour moi, car on peut passer plein de temps devant la télé. Déjà, il y a Roland Garros et c’est extrêmement divertissant. Mais surtout, c’est le Festival de Cannes, et le cinéma j’aime ça. En témoigne d’ailleurs la bande-son ci-dessus, issue de mon film préféré de tous les temps (je fais croire à tout le monde que mon film fétiche est une sombre expérimentation de David Lynch, mais l’heure est aux confidences : Coyote Girls c’est la vie).


L’événement

CANNES CANNES CANNES (Anthologie 2017)
Si un jour Diane Kruger te jette un regard comme ça, c’est bon tu peux mourir en paix.

 

La Binoche, surtout parce qu’elle était tellement parfaite dans Dix Pour Cent.

 

On va pas se mentir, on a plutôt aimé ce mini smack entre Eva Green et Emmanuelle Seigner.

 

Hier on aurait dit que Jessica Chastain avait eu un petit accident de ragnagnas. Mais ça n’a fait qu’augmenter mon immense amour pour elle. (à venir : une édition spéciale rousses.)

 

120 Battements par minute, c’est surtout mon rythme cardiaque, au bas mot, quand je vois cette photo (Adèle Haenel, épouse-moi, merci.)

 

Oh, K-Stew, tu me fais mourir d’amour avec cette nouvelle coupe. Mais que sont ces gants étranges ? As-tu froid partout sauf aux doigts ? Peut-être pouvons-nous trouver une solution ?

 


Quoi d’autre ?

 

    • Le Rosa Bonheur ouvre bientôt et on s’ambiance grave pour La Kidnapping qui rassemblera toutes les lesbiennes en chasse de Paris. Perso j’espère surtout que DJ <3 Morello passera du Tragédie et les L5.

 

    • Parlons un peu sérieusement. Si. De politique. Oui. Manu ne nous a pas particulièrement gâtées dans son gouvernement et c’est quand même un peu triste. Alors on gardera toujours à portée de main ce gif de Najat d’amour, et sa réaction quand elle apprend le nom de son successeur.

 

    • Restons dans les gifs. Voici ma réaction quand j’ai vu ma serveuse-target préférée de mon bar QG de mon XVIIIe adoré faire tout à coup des bisous dans le cou à une meuf surgie de nulle part. Je boude et je ne sais plus où aller picoler maintenant.

 

  • Consolation : il se prépare un truc avec The L Word. Oui, cette série qui s’est arrêtée il y a 8 ans et qui a bouleversé nos vies. Ça s’est passé sur twitter. Voyez plutôt :

Bette rit ! Shane a hâte ! Patience et suspense… mais quand même danse de la joie.

Allez au revoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *